Le Reiki pour les incrédules

img_20141019_195900“Ce week end j’ai vécu une super expérience. Je rentre souvent dans ma région natale depuis le décès de ma maman il y a deux ans pour m’occuper de la maison familiale jusqu’à se qu’elle soit vendue. J’en profite pour revoir mes amis de longues dates. Pour certains nous ne nous étions pas revu depuis plus de 15 ans… Ce fut l’occasion d’échanger sur nos expériences de vie et de partager nos expériences de vie.

Je n’aime pas faire du Reiki aux amis à la sauvage comme cela dans une soirée pour leur montrer ce que c’est. Je leur en parle et je leur conseille d’aller voir quelqu’un.

Une seule séance de Reiki ne sert pas à grand chose malheureusement parce qu’on est tellement désolidarisé de son corps qu’à la première séance le mental essaye de garder le contrôle en dormant, en cogitant durant toute le soin ou en étant en observation et en attente permanente de ce qui va se passer… Du coup aucun lâcher prise. On ne se laisse pas aller à la détente. Ce n’est souvent qu’au 3 eme soin que la personne sent qu’il se passe quelque chose dans son corps ou dans sa vie… des sensations physiques telles que des frissons, de la chaleur, des picotements, une traversée d’énergie dans le corps ou alors des visions, des couleurs, des images qui défilent à toute allure…
Et proposer un soin Reiki à un ami en prenant l’engagement réciproque de se voir 4 fois au moins à une semaine d’intervalle n’est pas aisé.
Et puis comme je rentre chaque mois, j’ai eu l’occasion de voir la progression de l’état d’un ami qui a été se faire donner ces soins contre toute attente par une praticienne de la région suite à mes nombreuses recommandations pendant plus d’une année. Et c’était juste incroyable de le voir enfin sortir le nez de l’eau… En un mois…

Et contre toute attente, un autre ami m’a demandé des séances de Reiki. Lors de la 3ème il a vécu un phénomène que j’ai rencontré quelques fois. Soudainement dans le soin, on a des visions d’épisodes malheureux de son enfance. C’est très déstabilisant mais cela est un vrai nettoyage du passé. Ce soin peut surprendre et donner envie de tout arrêter. C’est la qu’il faut être solide et habitué à ce genre de phénomènes quand on est praticien Reiki, sûr de son ressenti, percevoir ce nettoyage de la mémoire qui s’opère pendant le soin et rassurer la personne. Il est important d’être dans une vraie présence et dans un ancrage fort pour être présent, savoir gérer la situation et l’inquiétude de la personne. C’est à cela que servent les échanges Reiki, pour vivre ces épisodes en étant accompagné d’un maître Reiki qui va être là pour expliquer, gérer, calmer, apaiser et montrer l’exemple de l’attitude à adopter dans ce cas de figure ou dans un autre.

Et ce week end, je regardais le match de foot du mondial chez des amis d’amis et soudainement j’ai entendu ce copain engager la conversation avec ses amis que je ne connaissais pas, en parlant de mon travail. Et je l’entendais dire: ” si je t’assure, tu me connais depuis 20 ans, tu sais que je ne crois pas à tous ça, mais c’était incroyable! J’ai senti des trucs dans mon corps et je me suis senti super bien après. Et elle ne me touchait même pas le corps, c’était fou!”
C’était un incrédule qui était mon meilleur agent face à d’autres incrédules… Et du coup, les autres m’ont posé plein de questions et avaient vraiment envie de comprendre. C’était super intéressant.

Et là j’ai compris à quel point il était inutile de chercher à convaincre les autres d’être heureux. J’ai capté qu’il suffisait de l’être pour que ceux qui en ont marre de n’être pas bien dans leur peau, viennent vous demander de tenir la lanterne quand ils sont prêt à mettre de la lumière dans leur vie.

Alors chers initiés Reiki laissez toujours une petite lanterne allumée dans la nuit. Un jour quelqu’un sera heureux de vous trouver pour vous demander son chemin…”

8 thoughts on “Le Reiki pour les incrédules

  1. C’est un super témoignage Marie Laure, vraiment très touchant !
    En effet il faut laisser les personnes venir d’elles même, et se poser des questions. C’est pour cela que la présence, et la disponibilité sont absolument indispensables à tout bon praticant-e Reîki 🙂
    Merci,
    David

  2. Excellent ((-; Merci pour ce partage que je m’empresse de relayer.
    Oui, quand on a le courage de dépasser nos croyances ou nos peurs et d’expérimenter quelque chose, il y a un beau cadeau derrière. Et alors, on a qu’une envie : le partager et dire à d’autres combien on est content d’avoir osé et content de cette découverte. Mais ça demande du courage aussi, d’être un agent du bonheur ((-;
    Passez un beau dimanche

  3. Merci pour ce billet, Marie-Lore.
    Je n’en suis pas à ce niveau là de lacher prise mais j’y travaille.

    La joie que tu as ressenti et que tu décris à la fin de l’article est perceptible, j’adore !

  4. Un joli témoignage
    Et j’aime ta conclusion
    “Alors chers initiés Reiki laissez toujours une petite lanterne allumée dans la nuit. Un jour quelqu’un sera heureux de vous trouver pour vous demander son chemin…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *