“Le Reiki intégré dans ma vie” par Odile

20140316_133203“Prise dans le tourbillon d’une vie où je ne faisais que subir, je me sentais comme une spectatrice impuissante à un terrible spectacle. Je ne supportais pas celle dont le reflet apparaissait dans le miroir, pire je ne me reconnaissais pas.

De fait, je ne pensais pas mériter me faire du bien : les vacances attendront, le hammam aussi, le coiffeur etc…il y a plus urgent… Pourtant je continuais à courir, à sourire « oui tout va bien ! », à sur-jouer, à sur-vivre. Jusqu’au jour où mon amie -qui ne « me sentait pas bien » depuis quelque temps-, m’a emmenée « voir » un échange reiki.

C’était en décembre 2008.

En fait, je l’ai vécu et cela m’a plu ! Cette approche du bien-être qui n’attend pas et qui est prodigué au quotidien. Cette approche du bien-être qui nous relie, rebranche à notre corps. Cette approche m’a tout de suite parlé.

J’ai été initiée en février 2009.

Les jours qui ont suivi l’initiation, j’ai fait du reiki mon premier geste (enfin le deuxième…) du matin. Ce rendez-vous rien que pour moi, avec mon corps, je ne l’ai jamais raté depuis.

J’ai ensuite signé pour un séjour initiatique qui intervenait en mars 2009.

Cela m’a fait le plus grand bien. Je me suis réconciliée avec mon corps. Je l’accepte tel qu’il est, d’une part, et je m’écoute davantage d’autre part.

IMG_20140624_173746Pourtant cela m’a aussi mise face à toutes les choses qui ne fonctionnaient pas et me nuisaient tel que le manque de respect de certains, les responsabilités que je ne prenais pas par peur du conflit… Voir ses erreurs, accepter d’en faire et prendre le temps d’écouter les leçons de ses erreurs pour grandir devient important. Créer un espace vide pour les intégrer vraiment en soi et les digérer devient important.

En effet, quand on se re-branche à son corps, on ne peut plus se mentir : les émotions, les sensations sont intenses et on ne peut plus les enfouir. Pas évident ! Cela ne s’est donc pas fait sans peine.

Mais je suis ravie aujourd’hui de pouvoir dire que je suis désormais créatrice de ma vie !”

Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *