Les relaxations par Hadda

Les séances de relaxation sont pour moi un moment de pause et de pose.  Des pauses pendant lesquelles j’arrête de courir , de gesticuler, de penser à tout ce que j’ai à faire, je débranche en conscience. Les moments de respiration me permettent de prendre conscience des endroits où ça coince, là ou j’accumule des tensions et j’essaye de trouver ce qui m a mis dans cet état avec ton aide et celle du groupe. Je prends conscience de mes maux et mots.

Le fait d’appréhender celà via les chakras donnent un éclairage toujours parlant. C’est aussi un moment de pose: les choses importantes, les clés de comprehension montent sans effort à la surface de mon esprit sans avoir utilisé le mental. Cette pose est favorisée par la relaxation guidée qui fait toujours remontée à la surface des états, des émotions, des envies, des conditionnements, des états d’âmes: des noeuds. Cette relaxation met dans un état dans lequel je visualise la situation et j’entrevois parfois une solution ou celle ci apparait quelques temps après.

C’est tout aussi intéressant de voir à quel moment je fuis en m’endormant. Je n’ai pas envie de m’atteler au chantier. C’est un état où les émotions sont présentes mais sous contrôle parce que je choisis le moment “de confrontation” avec le “problème”.

La relaxation est aussi un moment à moi, je me coupe du quotidien. Je constate d’ailleurs qu’il est très difficile de s’accorder des moments d’une telle qualité en dehors des séances de relaxation à l’exception du reiki quand il est fait en conscience et pas comme un automatisme. Souvent au quotidien je prends un moment de détente dans un but précis, pendant ces séances, c’est différent c’est le moment qui dicte ce qu’il a découvrir, tu es le canal de l’information et tu nous mets en état de le régler, d’entrevoir le noeud à défaire, j’accéde à une vision d’ensemble, je reconstitue mon puzzle personnel. Je me sens d’ailleurs au fur et à mesure plus à l’aise de m’exprimer, de partager.

C’est un moment privilégié, le groupe est en état de réceptivité. La relaxation n’est pas un moment de vide, c’est un moment plein de présent. J’ai adoré quand tu as introduis les moments de rien qui sont un sas de décompression ultime. Une sorte de récompense du travail de déblocage en douceur effectué tout au long de la séance de la relaxation qui mine de rien est un peu comme le séjour un moment de repos actif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *