Le temps nécessaire dans notre parcours reiki par Florence

DSC08952Après avoir passé mon 1er degré reiki, il y a 4 ans maintenant, j’ai bien senti à l’époque que j’étais au début d’un profond “travail sur moi”.

Je pense que grâce au Reiki, mais aussi les relaxations hebdomadaires et en plus le suivi en coaching, j’ai pu modifier ma personnalité en commençant à passer d’un positionnement “d’enfant-victime” à un positionnement “d’adulte-responsable”. Lors de mon suivi, j’ai commencé à comprendre que je me sentais mieux, que j’avais plus de discernement MAIS que je devais aussi rentrer dans ma responsabilité : fini les “c’est un con, c’est injuste, c’est de la faute à l’autre” Pour résumé, “mon mantra” a été “regarde toi faire !”

Je suis passée au 2nd degré il y a un an et demie. Le travail sur soi est encore plus puissant car les dépassements qui arrivent nous font vivre des émotions plus profondes avec chaque fois, la possibilité (si on voit les choses ainsi) de dépasser un blocage. Là encore, je me retrouve souvent devant ma responsabilité de créatrice de ma vie. Sans cette prise de responsabilité, je pourrais rapidement me retrouver déstabilisée par ces émotions puissantes.

Aujourd’hui, je suis contente d’avoir pris le temps d’intégrer cela et d’avoir accepté de me voir faire. Cette remise en question est nécessaire pour avancer et à terme pouvoir aider les autres dans la justesse. Merci d’avoir regardé avec bienveillance mon impatience, Marie-lore. je comprends seulement aujourd’hui, que ce délai était justifié.

Florence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *